Sunday , October 25 2020
Home / Lars P. Syll / Argent sale

Argent sale

Summary:
Stratégiques et vitales pour l’économie, les banques sont devenues, au fil des crises financières, l’un des secteurs les plus régulés au monde. Pourtant, malgré les règles et les contrôles, le secteur bancaire mondial reste poreux au blanchiment d’argent et peine à lutter contre la circulation de l’argent sale, selon les « FinCEN Files », la nouvelle enquête conduite par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) avec le site d’information américain BuzzFeed News et 108 médias internationaux, dont Le Monde … A l’heure de la mondialisation financière, le constat est sans appel : malgré le récent durcissement des règles antiblanchiment, les banques demeurent éminemment faillibles. Tandis que la régulation du secteur bancaire mondial reste l’un des

Topics:
Lars Pålsson Syll considers the following as important:

This could be interesting, too:

Jeff Mosenkis (IPA) writes IPA’s weekly links

tom writes What’s wrong with modern money theory (MMT): macro and political economic restraints on deficit financed fiscal policy

Lars Pålsson Syll writes Public debt — how much is too much?

Lars Pålsson Syll writes Le ragioni del “No” all’euro: l’esempio della Svezia

Stratégiques et vitales pour l’économie, les banques sont devenues, au fil des crises financières, l’un des secteurs les plus régulés au monde.

Pourtant, malgré les règles et les contrôles, le secteur bancaire mondial reste poreux au blanchiment d’argent et peine à lutter contre la circulation de l’argent sale, selon les « FinCEN Files », la nouvelle enquête conduite par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) avec le site d’information américain BuzzFeed News et 108 médias internationaux, dont Le Monde …

Argent saleA l’heure de la mondialisation financière, le constat est sans appel : malgré le récent durcissement des règles antiblanchiment, les banques demeurent éminemment faillibles. Tandis que la régulation du secteur bancaire mondial reste l’un des grands enjeux des décennies à venir, les « FinCEN Files » montrent le rôle central des grandes banques systémiques dans la circulation des flux d’argent sale liés à la fraude, la corruption, le crime organisé et le terrorisme.

Les rapports de la cellule de renseignement financier américaine dévoilent ainsi qu’au moins cinq grandes banques – JPMorgan, HSBC, Standard Chartered Bank, Deutsche Bank et la Bank of New York Mellon – ont échoué à endiguer certains transferts illicites de capitaux, parfois même après avoir été sanctionnées et s’être engagées auprès de la justice à renforcer leurs contrôles.

Anne Michel, Maxime Vaudano & Jérémie Baruch

Lars Pålsson Syll
Professor at Malmö University. Primary research interest - the philosophy, history and methodology of economics.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *