Sunday , September 20 2020
Home / Lars P. Syll / La folie identitaire et les statistiques ethniques

La folie identitaire et les statistiques ethniques

Summary:
La folie identitaire et les statistiques ethniques En France, les données sur l’origine font désormais partie des outils usuels des études sur les discriminations. Mais elles restent peu exploitées, dans la crainte que la prise en compte de catégories ethno-raciales ne remette en cause l’universalisme républicain … Pourquoi est-il interdit, dans notre pays, de poser la question de l’origine et de la couleur de la peau dans des fichiers de gestion (fichiers de salariés, de locataires, de patients ou d’électeurs), comme cela se fait en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis ? … De fait : depuis le tournant des années 2000, les statistiques ethniques n’ont cessé de se multiplier en France. En toute légalité … « Ce qui est interdit par la Constitution, c’est le

Topics:
Lars Pålsson Syll considers the following as important:

This could be interesting, too:

Lars Pålsson Syll writes Kriminalitet och forskning

Lars Pålsson Syll writes Noam Chomsky and the ‘cancel culture’

Lars Pålsson Syll writes 40 ans de Solidarność

Lars Pålsson Syll writes Diktaturens kreatur

La folie identitaire et les statistiques ethniques

Lars Pålsson Syll
Professor at Malmö University. Primary research interest - the philosophy, history and methodology of economics.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *